l'édito

A trois semaines du 1er tour, cette élection présidentielle, que l’on disait jouée d’avance dans une opposition entre la droite macroniste et l’extrême droite, voit poindre de manière insistante et sérieuse une nouvelle perspective, celle d’un duel entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Cette perspective plus qu’un évènement serait un véritable vent de fraîcheur après l’élection confisquée de 2017 du fait d’un second tour Macron-Lepen. Ce serait aussi un tsunami salvateur dans la vie politique française avec un réel débat démocratique, débarrassé des débats nauséabonds de l’extrême droite, entre deux visions du monde. Car entre E. Macron et le candidat de l’Union populaire, il s’agit bien de deux projets de société aux antipodes : la concurrence, le marché et la compétition pour le premier ; une société de l’entraide, de l’harmonie entre les êtres humains et entre les êtres humains et la nature, le partage des richesses pour le second.

D’ailleurs, cette perspective de débat autour des vrais sujets de société - pouvoir d’achat, changement climatique, inégalités, monarchie présidentielle - n’est pas pour arranger E. Macron. Un nouveau second tour Macron-Lepen serait beaucoup plus confortable pour le président sortant qui n’aurait guère à faire face au bilan désastreux à bien des égards de son mandat et à son image de président des ultra-riches. Face à Jean-Luc Mélenchon, son projet néolibéral - n’ayant rien à envier à la droite classique – éclaterait au grand jour. En effet, compliqué en pareilles circonstances de continuer à se présenter au-dessus du clivage gauche-droite, stratégie qui avait permis son élection en 2017.

Le prochain mandat sera décisif à bien des égards. Que ce soit sur le champ démocratique, social ou écologique. À cela s’ajoute la paix et les questions internationales qui ont fait irruption dans cette élection suite à l’agression du gouvernement russe en Ukraine. Le journal de l’insoumission a souhaité prendre toute sa part à ce débat démocratique et vous a concocté un numéro spécial élections. A la Une, une adresse aux français.es sur la guerre en Ukraine et une interview intime de Jean-Luc Mélenchon (ses engagements d’une vie, ses lectures, sa vision de l’exercice du pouvoir…). L’évènement de cette campagne c’est aussi le rassemblement de personnalités autour du candidat de l’Union populaire, à l’image d’Aurélie Trouvé, que nous avons rencontré pour vous, ex porte-parole d’Attac et présidente du Parlement de l’Union populaire. Nous sommes allés demander au philosophe et sociologue Geoffroy de Lagasnerie, quel regard il portait sur la campagne de Jean-Luc Mélenchon. Au sommaire également, nos pages Europe de la délégation insoumise au Parlement européen, des analyses et des développements autour du programme de L’avenir en commun (diplomatie non alignée, planification écologique ; l’eau, bien commun de l’humanité ; révolution fiscale ; énergies…) ainsi que notre BD et nos rubriques habituelles d’éducation populaire : jardiner avec les saisons, cuisiner c’est politique avec la créolisation dans vos assiettes, l’école du jardin planétaire… Et puis, pour ce numéro spécial, je vous révèle les secrets des 100 premiers jours de Mélenchon président !

Ce numéro spécial élections sera chez vos marchands journaux dès ce vendredi 18 mars !

Alors courrez-y !

Séverine Véziès

Notre journal vit de votre soutien, de vos abonnements, alors n’hésitez pas, pensez à l’abonnement commun des médias insoumis.

 

 

Abonnez-vous

Chère lectrice, chère lecteur,
Les équipes du Journal de l'insoumission travaillent d'arrache-pied pour vous offrir un magazine trimestriel et un site internet de qualité pour informer et participer d'une culture de l'insoumission. Nous améliorons sans cesse notre formule et nos thématiques : politique, climat, économie, social, société, international. Nous traitons de nombreux sujets avec sérieux et sous de nombreux formats : interviews, analyses, reportages, recettes de cuisine etc. Nous participons aussi à un nouveau média insoumis en ligne Linsoumission.fr. Le Journal de l'insoumission en devient le pendant en format papier et magazine. Les médias insoumis se fédèrent et s'entraident pour affronter la période et les échéances à venir.

Notre objectif est la vente en kiosque dans toute la France métropolitaine et d'outre-mers. Pour ce faire, nous avons plus que jamais besoin de vous. L’abonnement et les ventes sont actuellement notre seule source de financement.

Aidez-nous dans cette aventure. Soutenez le Journal de l’insoumission. Abonnez-vous.

Pour suivre les actualités du JI, abonnez-vous à notre newsletter. C'est gratuit.