l'édito

Chèr·e·s abonné·e·s,

Depuis plusieurs semaines vous êtes nombreux et nombreuses à rejoindre le lectorat du Journal de l’insoumission, et c’est, au delà du plaisir que vous prendrez à retrouver chaque trimestre votre journal dans votre boîte aux lettres, un énorme service que vous rendez à notre publication. Merci d’abord pour ça !
Vous savez peut-être que pour un journal qui refuse tout encart publicitaire - et nous persistons ! - la trésorerie ne repose que sur les abonnements. Et là vous voyez arriver gros comme une maison, le mail larmoyant qui dit que la trésorerie est au plus bas, qu’on n’est pas loin de mettre la clef sous la porte, qu’il va falloir mettre la main au portefeuille.
Et bien de ce côté là, non, soyez rassurés, les indicateurs sont même plutôt encourageants !
Nous venons en 3 semaines « d’engranger » 800 abonné-es supplémentaires avec l’abonnement groupé et le lancement de l’application linsoumission.fr

Mais voilà, quand on est dans une bataille politique et culturelle, on n’a jamais envie de s’arrêter ! Et comme le nombre des abonné.es du journal se porte bien, on a décidé de passer à l’étape suivante du plan, qui nous tient à coeur depuis longtemps : la sortie en kiosques !
C’est pour nous un élément essentiel pour sortir de l’entre-soi et élargir notre lectorat - non pas que nos abonné.es soient d’affreux sectaires, mais quand un journal est sur les présentoirs, il est nécessairement remarqué par plus de monde !

Aussi c’est un défi dans lequel on souhaite vous entraîner avec nous, si vous voulez donner un coup de main.
D’abord, consolider le trésor : le seul moyen qu’on a de ne pas se planter, c’est d’assurer la base arrière, celle des abonné·e·s. On est actuellement autour du millier d’abonné.es. On vise 3000 pour faire face aux nouveaux coûts engendrés par la sortie en kiosques. Les prestataires de diffusion demandent à être payés à l’avance et se rémunèrent aussi sur les invendus. Alors pas le choix. Il faut avoir les « reins » solides. Si chacun·e d’entre nous parvient à faire s’abonner deux personnes autour d’elle / de lui, le tour est joué, et le coup est assuré. Les fêtes arrivent, on a toujours un oncle à qui on n’a pas pensé encore à faire de cadeau, et qui pour ne rien arranger à bien stipulé « Cette année je ne veux pas de cravate ! » Alors là, l’idée est toute trouvée !

Si on y parvient, chacun pourra trouver le journal près de chez lui/elle, l’acheter pour sa voisine, l’offrir à son médecin pour le déposer dans la salle d’attente, bref, l’installer dans la vie normale des grands magazines nationaux !

D’ici là on ne vous remerciera jamais assez pour votre soutien. Bonne lecture du numéro 17 et à très bientôt pour la suite des opérations !

Pour la rédaction
Julian Augé

S'abonner

 

 

Abonnez-vous

Chère lectrice, chère lecteur,
Les équipes du Journal de l'insoumission travaillent d'arrache-pied pour vous offrir un magazine trimestriel et un site internet de qualité pour informer et participer d'une culture de l'insoumission. Nous améliorons sans cesse notre formule et nos thématiques : politique, climat, économie, social, société, international. Nous traitons de nombreux sujets avec sérieux et sous de nombreux formats : interviews, analyses, reportages, recettes de cuisine etc. Nous participons aussi à un nouveau média insoumis en ligne Linsoumission.fr. Le Journal de l'insoumission en devient le pendant en format papier et magazine. Les médias insoumis se fédèrent et s'entraident pour affronter la période et les échéances à venir.

Notre objectif est la vente en kiosque dans toute la France métropolitaine et d'outre-mers. Pour ce faire, nous avons plus que jamais besoin de vous. L’abonnement et les ventes sont actuellement notre seule source de financement.

Aidez-nous dans cette aventure. Soutenez le Journal de l’insoumission. Abonnez-vous.

Pour suivre les actualités du JI, abonnez-vous à notre newsletter. C'est gratuit.