l'édito

Nouveau en kiosque : votre magazine de l'insoumission.

Il y a 4 ans, dans le Jura, des citoyen·nes engagé.es et motivé.es se lançaient dans un projet ambitieux de création d'un journal d'information sur les diverses formes d’alternatives au projet mortifère porté par le capitalisme de notre temps. Le Journal de l’insoumission était né. L’insoumission est un état d’esprit, une volonté de faire autrement, d’aller vers un ra- lentissement de la consommation, de la production d’objets inutiles, vers des modèles de coopération et non de compétition, pour favoriser la vie douce pour tous et l’harmonie entre les humains et la nature. Notre pays regorge d’initiatives, de projets qui révèlent la présence de diverses formes d’insoumission dans notre société.

Journal 100% citoyen et sans pub, d’abord vendu lors d’événements publics ou sur les marchés, notre journal vit mieux grâce à ses abonnés.

Lire la suite...

2020 fut l’année de la pandémie du coronavirus. Une année de souffrances, de deuils, de restrictions, de confinements, de frustrations, qui se poursuivront sûrement en 2021. Ce fut l’année de la mise en lumière des mensonges du gouvernement, des errements de sa stratégie pour affronter la maladie. Ce fut aussi l’année des applaudissements des soignants, l’année où l’on a esquissé un monde d’après, écologique et social.

2020 fut l’année (l’hiver devrait-on dire) de la plus grande grève de l’histoire contemporaine en France, contre la réforme des retraites. Ce fut l’année de la « visibilisation » des violences policières à l’encontre des manifestants, des personnes racisées. 2020 fut l’année qui montra le délabrement de l’hôpital public et le mouvement social continu depuis trois ans des travailleurs hospitaliers. 2020 fut l’année de la mobilisation contre la proposition de loi sécurité globale, mais aussi la dégradation des libertés publiques. Ce fut l’année d’une grande mobilisation pour la laïcité et contre l’obscurantisme après l’assassinat de Samuel Paty. 2020 fut l’année de la plus grande récession de l’histoire contemporaine.

Lire la suite...

Chèr·e·s abonné·e·s,

Depuis plusieurs semaines vous êtes nombreux et nombreuses à rejoindre le lectorat du Journal de l’insoumission, et c’est, au delà du plaisir que vous prendrez à retrouver chaque trimestre votre journal dans votre boîte aux lettres, un énorme service que vous rendez à notre publication. Merci d’abord pour ça !
Vous savez peut-être que pour un journal qui refuse tout encart publicitaire - et nous persistons ! - la trésorerie ne repose que sur les abonnements. Et là vous voyez arriver gros comme une maison, le mail larmoyant qui dit que la trésorerie est au plus bas, qu’on n’est pas loin de mettre la clef sous la porte, qu’il va falloir mettre la main au portefeuille.
Et bien de ce côté là, non, soyez rassurés, les indicateurs sont même plutôt encourageants !
Nous venons en 3 semaines « d’engranger » 800 abonné-es supplémentaires avec l’abonnement groupé et le lancement de l’application linsoumission.fr

Lire la suite...

Un an après le lancement de notre JI format magazine, c’est à nouveau aux AmFis de la France insoumise, ce mois d’août à Valence, que l’équipe du JI est venue présenter son 16ème numéro. L’an dernier, à Toulouse, c’est avec Mathilde Panot en une que nous avions démarré cette nouvelle aventure. C’est année, c’est à nouveau une combattante que nous avons voulu mettre à l’honneur. Crise du Covid, bifurcation écologique, libertés publiques, lutte anti-raciste, Danièle Obono nous livre ses analyses, ses combats, ses espoirs dans un long entretien. Au fur et à mesure des numéros sortis cette année, c’est à chaque fois de nouvelles rubriques qui ont vu le jour, avec le souci de vous informer et de traiter les sujets d’actualité, de sociétés mais aussi les grands enjeux de notre temps. Pour ce 16ème numéro, il nous a paru indispensable de créer un espace pour parler d’une ressource si précieuse, indispensable à la survie humaine, si présente dans nos corps et sur Terre et pourtant si rare et toujours plus menacée par l’appétit capitaliste et ses conséquences. L’eau. Dans « l’eau dans tous ses états », titre de cette nouvelle rubrique, nous aborderons, au fur et à mesure de nos numéros, le cycle de l’eau dans toute sa globalité, dans toute ses spécificités et enjeux.

Lire la suite...

Le Covid-19 et ses conséquences, sont au centre de ce nouveau numéro du Journal de l’insoumission, et ce pour plusieurs raisons. Outre le fait que nous traversons la plus grave crise sanitaire depuis plus d’un siècle, elle est, au-delà d’être un phénomène biologique, un phénomène social et politique.

Plus que jamais, ce krach sanitaire met en lumière les conséquences du modèle de développement capitaliste qui depuis plus de 30 ans exerce une hégémonie mondiale. Division du travail mondialisée, perte de souveraineté des Etats dans des productions pourtant stratégiques, application de préceptes de gestion privée aux services publics, remise en cause des capacités des Etats à agir au nom de la lutte contre la dette, destruction des systèmes de solidarité et des conquis sociaux, dérives autoritaires de nos régimes politiques, remise en cause des habitats naturels des animaux sauvages, réchauffement climatique et destruction de la biodiversité…. Cette crise révèle à elle seule les désastres du libéralisme économique et de la financiarisation de nos économies.

Lire la suite...

En cette fin d’été, notre équipe du Journal de l’insoumission est venue présenter son nouveau format magazine trimestriel aux AmFIs à Toulouse. Nouveau format, équipe renforcée, il faut dire que depuis sa création il y a deux ans, le journal a grandi. A l’époque c’est déjà aux AmFIs de Marseille que nous étions venus lancer notre premier numéro. A travers des interviews, des dossiers, des recettes de cuisine, des rencontres…, notre crédo est de tracer la voie de l’insoumission dans le respect du programme l’Avenir en commun et ainsi restituer la vie insoumise dans le pays. A travers l’actualité politique et les luttes en cours, ce sont les alternatives au projet libéral mortifère que le JI, comme ses membres le nomment affectueusement, souhaite promouvoir.

Lire la suite...

Faire soi même : est ce un ordre ? Pas du tout !
Un passage obligé pour tout ? Non plus...

C'est le moyen le plus sûr de récupérer de l'autonomie dans ce monde qui nous rend dépendants des objets de consommation.
Car, comme l'indique le manifeste de la réparation : si tu ne peux pas réparer un objet, tu ne le possèdes pas (c'est toi qui es possédé).

Lire la suite...

Un grand jour pour la rédaction du Journal de l'insoumission puisque ce sera le jour de sortie de sa nouvelle formule en Magazine à l'occasion de son numéro 12. Avec plus de rubriques et notamment un Voyage au nouveau monde de Manon H notre dessinatrice de BD, un repas complet dans la rubrique « Cuisiner c'est politique » nous espérons répondre aux remarques et attentes de nos nombreux lecteurs. Plus de 1000 par trimestre.

Lire la suite...

Abonnez-vous

Chère lectrice, chère lecteur,
Les équipes du Journal de l'insoumission travaillent d'arrache-pied pour vous offrir un magazine trimestriel et un site internet de qualité pour informer et participer d'une culture de l'insoumission. Nous améliorons sans cesse notre formule et nos thématiques : politique, climat, économie, social, société, international. Nous traitons de nombreux sujets avec sérieux et sous de nombreux formats : interviews, analyses, reportages, recettes de cuisine etc. Nous participons aussi à un nouveau média insoumis en ligne Linsoumission.fr. Le Journal de l'insoumission en devient le pendant en format papier et magazine. Les médias insoumis se fédèrent et s'entraident pour affronter la période et les échéances à venir.

Notre objectif est la vente en kiosque dans toute la France métropolitaine et d'outre-mers. Pour ce faire, nous avons plus que jamais besoin de vous. L’abonnement et les ventes sont actuellement notre seule source de financement.

Aidez-nous dans cette aventure. Soutenez le Journal de l’insoumission. Abonnez-vous.

Pour suivre les actualités du JI, abonnez-vous à notre newsletter. C'est gratuit.