France

RÉGION BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ | Séverine Véziès « La région doit être stratège et non une région-guichet.»
Séverine Véziès est chefe de file régionale de la France Insoumise pour la région Bourgogne-Franche-Comté et tête de liste du Temps des Cerises dans le Doubs. La liste du Temps des Cerises est conduite par Bastien Faudot et rassemble Génération.s, la Gauche Républicaine Socialiste, Nouvelle Donne, Place Publique, Ensemble, la Gauche Démocratique et Sociale, les radicaux de gauche, PEPS et la France Insoumise.

1-Vous êtes chef de file de la France Insoumise, porte-parole de la liste Le temps des cerises et tête de liste dans le Doubs, que souhaitez-vous portez lors de cette élection ?

L’espoir d’un nouveau souffle démocratique. Nous sortons d’une année difficile et nous avons encore devant nous des enjeux vitaux. C’est collectivement que nous devons tirer les conséquences de cette crise sanitaire. Nous sommes à un tournant. Soit on continue comme avant et on va droit dans le mur, soit on bifurque et on engage un réel changement de braquet des politiques publiques au service de l’intérêt général.

Les régions constituent un maillon important entre l’État et nos territoires. De par ses compétences en matière de développement économique, d’aménagement du territoire et de coordination des politiques publiques des collectivités territoriales, elle peut être un véritable levier de bifurcation écologique, économique, sociale et démocratique.

Notre liste est une liste de rassemblement soutenue par 9 organisations politiques. Ensemble, nous formons un arc social et écologiste. Cette élection doit nous permettre de poser les premiers jalons pour un autre futur.

2-Quels sont les enjeux propres de cette élection dans votre région ?

La Bourgogne-Franche-Comté est une région rurale et industrielle. Elle subit de plein fouet les conséquences des politiques libérales et de réduction des dépenses publiques. Notre région est donc particulièrement fragile face aux conséquences de la désindustrialisation et les pertes de services publics. Les politiques libérales ont fait le lit du Rassemblement national qui partout se nourrit du désespoir de nos concitoyennes et concitoyens.

La région ne doit pas être une région-guichet. Elle doit être une région stratège. En matière économique, ses aides doivent favoriser la relocalisation des activités et leur bifurcation vers des activités utiles socialement et écologiquement. Nous devons reconquérir les territoires oubliés par le retour des services publics.

3-Quelles sont les trois mesures phares de votre liste ?

Notre projet s’organise autour d’un plan d’urgence et de 99 mesures de bifurcation qui s’articulent autour de 4 points cardinaux : pour un nouveau modèle de production écologique et social, pour l’égalité territoriale, pour un bouclier sanitaire et social, pour la reconquête démocratique. Si je devais choisir 3 mesures, je choisirais :

  • Signature d’un contrat de service public de 10 ans avec la SNCF pour nous opposer à la privatisation et la mise en concurrence des TER. Cette mesure est une mesure d’égalité territoriale, écologique et sociale.
  • Participation à hauteur de 100 millions d’euros pour la nationalisation de GE Steam Power qui détient la technologie Arabelle. Cette mesure est le signe d’une région stratège avec la volonté de maintenir sur notre territoire des emplois et des savoir-faire centenaires incroyables dont nous aurons aussi besoin pour développer de nouvelles formes d’énergies non carbonnées.
  • Le RIC régional. Mesure emblématique du combat des gilets jaunes, la démocratie ne peut se résumer au choix d’un bulletin de vote le jour des élections. Notre démocratie est malade, la souveraineté populaire doit reprendre ses droits.

Entretien réalisé par Anthony BRONDEL

 

 

Abonnez-vous

Chère lectrice, chère lecteur,
Les équipes du Journal de l'insoumission travaillent d'arrache-pied pour vous offrir un magazine trimestriel et un site internet de qualité pour informer et participer d'une culture de l'insoumission. Nous améliorons sans cesse notre formule et nos thématiques : politique, climat, économie, social, société, international. Nous traitons de nombreux sujets avec sérieux et sous de nombreux formats : interviews, analyses, reportages, recettes de cuisine etc. Nous participons aussi à un nouveau média insoumis en ligne Linsoumission.fr. Le Journal de l'insoumission en devient le pendant en format papier et magazine. Les médias insoumis se fédèrent et s'entraident pour affronter la période et les échéances à venir.

Notre objectif est la vente en kiosque dans toute la France métropolitaine et d'outre-mers. Pour ce faire, nous avons plus que jamais besoin de vous. L’abonnement et les ventes sont actuellement notre seule source de financement.

Aidez-nous dans cette aventure. Soutenez le Journal de l’insoumission. Abonnez-vous.

Pour suivre les actualités du JI, abonnez-vous à notre newsletter. C'est gratuit.