France

RÉGION GRAND-EST | Jean-Marie Brom « la question du retour aux anciennes régions doit être débattue au niveau national »

Vous êtes chef de file et candidat en Alsace, que souhaitez-vous porter lors de cette élection?

On me considère comme l'écologiste de la liste. Et par comparaison avec la liste EELV/PS/PC, je défends le fait que l'écologie ne se limite pas à planter des arbres et à protéger la nature. La politique doit prendre en compte l'environnement humain, social et naturel. La transition doit être une chance pour toutes et pour tous, pas une opportunité réservée à ceux qui en ont les moyens et une punition pour les autres.

Quels sont les enjeux propres de cette élection dans votre région ?

Deux enjeux de taille : la présence de la Collectivité Européenne d'Alsace, qui avec des compétences propres (possibilité d'instaurer un péage poids lourds, législations spéciales transfrontalières Allemagne / Suisse…) ) porte en germe le démantèlement de la région Alsace. Certaine listes en sont à prévoir un référendum de démantèlement… Pour nous, la question du retour aux anciennes régions doit être débattue au niveau national, et pas réglé hypocritement par un repli sur soi-même de la riche Alsace (et je suis alsacien…)

Second enjeu : la dispersion des voix de droite entre deux listes : Jean Rottner (Alsacien et président sortant) pour LR, et Brigitte Klinkert (alsacienne et ministre) pour LREM, et des voix de gauche entre l'Appel Inédit (où la FI avec Caroline Fiat joue les 1er rôles) et le Pacte pour le Grand Est (où EELV renverse l'hégémonie avec le PS et le PCF, et s'acoquine avec des régionalistes alsaciens et lorrains), tout ceci faisant bien sûr le jeu du RN qui devrait figurer au 2ème tour et pourrait même l'emporter. En tout cas, l'enjeu majeur à gauche est de savoir qui va arriver devant l'autre, les chances d'arriver à une fusion étant plutôt faibles.

Quelles sont les 3 mesures phares de votre liste ?

  • Un plan Marshall pour la jeunesse qui a le plus souffert de la pandémie : financement d'heures de rattrapage scolaire, mise en place de nouveaux enseignements (filature) porteurs d'avenir
  • Mobilité : aller vers des transports interurbains gratuits a la fin du mandat
  • Mis en place d'une banque publique régional pour entrer dans le capital des entreprises en difficultés, sous réserve de critères de transition écologique, d'utilité sociale des produits fabriqués, du respect des travailleurs.

Entretien réalisé par Anthony BRONDEL

 

 

Abonnez-vous

Chère lectrice, chère lecteur,
Les équipes du Journal de l'insoumission travaillent d'arrache-pied pour vous offrir un magazine trimestriel et un site internet de qualité pour informer et participer d'une culture de l'insoumission. Nous améliorons sans cesse notre formule et nos thématiques : politique, climat, économie, social, société, international. Nous traitons de nombreux sujets avec sérieux et sous de nombreux formats : interviews, analyses, reportages, recettes de cuisine etc. Nous participons aussi à un nouveau média insoumis en ligne Linsoumission.fr. Le Journal de l'insoumission en devient le pendant en format papier et magazine. Les médias insoumis se fédèrent et s'entraident pour affronter la période et les échéances à venir.

Notre objectif est la vente en kiosque dans toute la France métropolitaine et d'outre-mers. Pour ce faire, nous avons plus que jamais besoin de vous. L’abonnement et les ventes sont actuellement notre seule source de financement.

Aidez-nous dans cette aventure. Soutenez le Journal de l’insoumission. Abonnez-vous.

Pour suivre les actualités du JI, abonnez-vous à notre newsletter. C'est gratuit.